Monogatari
forum basé sur le Japon féodal

Aller en bas

Kotoamatsu Kami

le Ven 17 Juin - 19:02



HISTOIRE

 

 
Les Origines

Les hommes et les yôkais vivaient dans une certaine harmonie, faite d’indifférence, de crainte et de respect.
Si à l’origine les échanges furent nécessaires et cordiaux, l’avidité des hommes amena rapidement les yôkais et les divinités à se dissimuler.

 
La Bataille de Sekigahara
Les désirs de conquête d’Oda Nobunaga et les guerres intestines au sein de la Cour animèrent celles des autres clans.

Les familles restées longtemps discrètes, telles que les Kazama et les Hijirikawa décidèrent d’y mettre un terme. Elles s’unirent aux Fujiwara, asservirent les autres et imposèrent leur Empereur sur le trône d’un royaume enfin unifié.

De nouveau maître sur le trône, la tête couronnée réinstaura sa suprématie.
C’est ainsi que commença une ère prospère, entre le pouvoir impérial et les clans, majestueuse et digne, bienveillante et éclairée.
Elle fut nommée Edo.

Il en fut tout autrement des relations entre les hommes et les yôkais.



La Creation du Hakumei
Les premières tensions avec les yôkais commencèrent avec l’assassinat du soldat Kazama no Sonokuro, qui paya de sa vie pour protéger son ami.
Les répercussions furent telles, que le gouvernement dû fabriquer une statue à son effigie, honorant sa bravoure.

Dans l’ombre cependant, le discours fut tout autre : la création du Hakumei finit d’accroître la tension entre les deux partis.
Les bavures entachèrent la crédibilité des uns, accentuèrent la méfiance des autres.

La politique de Kiyohito, encouragée par ses plus proches conseillers, finit par devenir répressive.
À partir de cet instant, les yôkais durent se cacher le jour, et les hommes la nuit.
La période lumineuse d’Edo s’évanouit.



La Guerre contre la Perse
L’insécurité intramuros n’empêcha pas les dangers extérieurs.
Animés par des guerres familiales et des désirs de conquêtes, le Royaume de Perse franchit les barrières – les frontières océaniques – et déclara une guerre d’invasion au Royaume de Yume.

Dans ce moment de crainte, le gouvernement décida d’unir ses forces, militaires et civiles, dans le seul but de défendre le pays.
Ainsi, les yôkais et humains durent travailler de concert pour vaincre l’armée invasive, le temps pour le shogun de réunir son armée et anéantir ces derniers.
Si la victoire de Yume permit de redorer le blason, l’état lamentable du pays, de sa police et de sa population fit craindre au gouvernement une faillite générale.



La Mort de Kiyohito
La déchéance du pays ne se conclut cependant qu’avec la maladie de l’Empereur, déjà bien fulgurante depuis quelques années.
Ce dernier souffrit de l’avancée du mal et n’offrit son dernier souffle qu’à la nouvelle année.
S’il fut impossible pour les médecins d’en déterminer la source, tous s’étaient accordés sur la nécessité de laisser le roi partir, lui qui avait vécu si longtemps et qui s’était donné tant de mal pour le pays.

Épris de victoire depuis son accession au trône, il ne laissa à son seul héritier légitime que le goût amer de cette dernière, et ne lui tendit sur les bras que la défaite de son règne.

Le décès de Sa Majesté accentua les tensions entre le peuple et le Hakumei d’une part, et la cour d’autre part. N’ayant pourtant pas eu le temps de se remettre de cette victoire, car plongés dans la famine et la maladie, les hommes autant que les yôkais se retrouvèrent sans le sou et sans l’abri, mitigés vis-à-vis de la disparition d’un souverain tyrannique.

Ce n’est cependant pas sans soulagement que les familles et le peuple virent l’ancien gouverneur s’éteindre.



L'intronisation de Yoshihito
Un empire plongé dans la désolation accueillit ainsi l’Empereur Tsuchi-no-Miya Yoshihito, jeune et sans expérience, laissé seul face à des clans guerriers et nobles avides de positions.
Une enfance à l’abri des complots ne lui permit pas d’affronter ce qui se préparait à lui.

C’est ainsi que depuis quelque mois, seul et démuni, il tente à sa façon d’appréhender ce monde, fait de plus de rapaces que de partisans.

Du côté du peuple, cette intronisation était attendue car la position de Yoshihito était inconnue. Feu son père avait pourtant pris ses positions face aux plus faibles et contre toute attente s’était retourné contre ses protégés.
Plus que les discours, ses actes seront calculés. Et en fonction, acclamés ou dépréciés.



Les relations entre les clans
En parallèle, les discordes entre les clans guerriers se sont également amplifiées.

Le clan Fujiwara s’affiche comme premier soutien indéfectible de la famille impériale, lorsque celui des Hijirikawa, aujourd’hui démasqué depuis l’intronisation, revendique à demi son détachement.
Infaillible à sa tâche cependant, le clan Kazama pourtant réputé pour son sang chaud, garde une position neutre et défend autant les intérêts du pays que celui des clans.

À contrario, les Ôtomo n’ont toujours pas prêté allégeance au clan Hijirikawa depuis le changement de chef, et les clans Mononobe et Soga se permettent des actes plus indépendants et ciblés.




En savoir plus :
Chroniques Impériales



◉夢物語

 

avatar

Pouvoir : Je dirige le monde.

Voir le profil de l'utilisateur
http://yume-monogatari.actifforum.com
Kamisama

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 


Forum NC-16
Forum optimisé pour et
@Credits : Le concept du forum, ainsi que son code et son graphisme appartiennent au staff de Yume. Toute reproduction même partielle est interdite. Maquette de base faite par Aëlys D. K. mais nous remercions également chaleureusement Cheshire Cat d'Epicode ainsi qu'Atols pour leur aide précieuse apportée sur les catégories et la page d'accueil.